Robert Dean Frisbie

Né en 1896 à Cleveland (États-Unis), Robert « Ropati » Dean Frisbie arrive en 1920 à Tahiti où il passe trois ans. Il se lie d'une fidèle amitié avec James Norman Hall, avec qui il correspondra toute sa vie. En 1923 il part pour les îles Cook, puis Fidji, Samoa et de nouveau les Cook où il mourra en 1948, dans l’île d’Avatiu. Entre-temps il aura mené dans le Pacifique la vie aventureuse des « Beachcombers ». Il épouse une Polynésienne de Puka Puka, aux îles Cook, répondant au beau nom de Inangaro (Désir), dont il aura cinq enfants. Il publie the Book of Puka Puka en 1929, et My Tahiti en 1937. La maladie emportera son épouse en 1939, et il ira vivre seul avec ses enfants sur l’atoll désert de Souvorov (Suwarrow). C’est là que cette petite famille subira et survivra au terrible cyclone de 1942, que l'auteur conte dans The Island of Desire (1944).

Retour au catalogue